Détenus comme suspects, les membres de la famille de Lassée sont relâchés le 4 décembre 1793, (14 frimaire an II), car ils ont montré leur attachement à la Révolution « particulièrement Lassé-fils, procureur de la commune de Mâron qui a fait arrêter deux prêtres fanatiques et accepter à l'unanimité la Constitution qui ne l'aurait peut-être pas été sans lui... » Paul-Elie-Salomon réside en son château de Mâron et Jean-Baptiste de Lassée en son hôtel de la rue Grande, à Châteauroux, durant toute la période 1789-1799.

Source : L'Indre pendant la Révolution française.